Grenoble, Arsène Tchakarian, Mémoire de l’Affiche rouge

Dimanche 2 décembre à 15 h 30
à la M.C.A.G.D., Espace Jean Marandjian
15 cours de la Libération et du Général de Grenoble
Accès : Tram lignes C et E   arrêt Vallier-Libération
Projection-débat autour du film documentaire :
« Arsène Tchakarian, Mémoire de l’Affiche rouge »
Film de Michel Violet (France 2017  –  93 mn)
Production : BIOPICS, en présence du réalisateur
Arsène Tchakarian est le dernier résistant vivant du Groupe Manouchian.
Pour la première fois dans un long métrage, il raconte son itinéraire tumultueux.
L’Arménie, le génocide de 1915, les jeunesses communistes en France où il débarque avec sa famille en 1930.
Pendant l’Occupation aux côtés de Missak Manouchian, il combat les nazis dans les rangs des Francs-Tireurs et Partisans – Main d’Œuvre immigrée (FTP-MOI).
Ainsi de ce jour de 1943 où il abat de sang-froid plusieurs soldats ennemis. Suivront une centaine d’attentats et actes de sabotage réalisés dans la capitale avec des dommages collatéraux pour la première fois révélés à l’écran.
Autant de cauchemars qui le hantent aujourd’hui.
Pendant des mois les Brigades Spéciales de la police française traquent ce réseau avant d’interpeller la plupart d’entre eux. C’est une condamnation à mort qui les attend au terme de ces arrestations.
Arsène Tchakarian, lui, réussit à s’échapper grâce à la complicité d’un ami policier résistant.
La publication sur les murs de France de la fameuse « Affiche rouge » ancrera ces résistants dans la légende.
Illustré par de nombreux documents inédits, le récit d’Arsène Tchakarian émeut à plus d’un titre. Notamment à travers cet amour pour la France porté par ces immigrés des FTP-MOI et qui n’est pas sans provoquer une résonance particulière dans notre actualité.
Entrée libre